prelevement-source (2)

Prélèvement à la source et les crédits/réductions d’impôt

La mise en place du prélèvement à la source a compté de 2019 génère une désagréable conséquence pour les titulaires de crédits ou de réductions d’impôt. Ils seront obligés de faire l’avance en trésorerie de leurs avantages fiscaux sur les 8 premiers mois de l’année.

L’administration fiscale, pour limiter cet effet, a prévue le versement d’une avance spécifique. Attention toutefois, seront éligibles à ce dispositif seulement certaines réductions de crédit d’impôts. On compte parmi ces dernières :

  • La réduction pour les personnes âgées qui sont en HEPAD;
  • L’emploi d’un salarié à domicile;
  • Les dons aux œuvres;
  • La garde de jeunes enfants;
  • La réduction d’impôt pour le locatif (dispositif Pinel, Scellier, Duflot, etc…)

Le dispositif prendra la forme suivante : le montant de l’avance sera égale à 60% de l’avantage obtenu 2 ans plus tôt, c’est-à-dire en 2017. Cela signifie que si vous n’avez pas bénéficié de réduction d’impôt éligible à 2017, rien ne vous sera versé. Néanmoins, en août 2019, le vrai avantage de l’année précédente vous sera versé, déduction faite de l’avance de début d’année.

Partager cet article :